Carrière d’avenir : métallurgie

La métallurgie couvre un éventail d’activités industrielles. Que ce soit comme soudeur-monteur ou comme assembleur de charpentes métalliques, il faut bien connaître sa matière première et maîtriser l’art des différents procédés de soudage qui varient selon le matériau utilisé, les résultats souhaités et le contexte de travail.

Il est intéressant de noter que le choix du secteur dans lequel un travailleur désire évoluer dépend très souvent des procédés de soudage qu’il maîtrise le mieux.

Les entreprises qui embauchent les travailleurs de la métallurgie évoluent dans des secteurs de pointe comme la fabrication de navires, de structures métalliques (ponts, stades), de tours de télécommunication, de panneaux de signalisation électronique et, à plus petite échelle, dans les domaines alimentaire et pharmaceutique.

L’attrait du métier vient beaucoup du fait que le travailleur peut apprécier le résultat final de son travail et qu’il évolue au sein d’une équipe de soudeurs-monteurs, d’assembleurs et de contremaîtres où chacun peut mettre à profit sa créativité et ses compétences au service du projet.

Visite la page du centre de formation professionnelle de Québec qui offre ces formations.